Nos conseils

Rechercher…

Panier

Le sommeil est naturel et indispensable, puisqu’il permet la récupération d’une fatigue physique et du stress accumulés dans la journée. Il occupe pratiquement un tiers de notre vie.

Il est régénérateur et donc vital pour une vie saine et équilibrée.

Au cours de l’évolution de notre vie, les rythmes et besoins en sommeil évoluent. Pour un nouveau né la moyenne sera de 18 heures contre 8 heures pour un adulte.

Pendant la nuit 3 à 5 cycles de sommeil de 90 minutes peuvent se suivre. Ils se décomposent en 5 phases distinctes: la somnolence, Le sommeil léger, le sommeil profond, le sommeil intermédiaire et le sommeil paradoxal.

La somnolence

C’est le premier stade d’endormissement, souvent annoncé par le bâillement, le passage de l’éveil au sommeil.  D’autres signes se font ressentir avant l’endormissement, baisse de vigilance, faiblesse d’énergie musculaire et diminution du rythme cardiaque. Cette période d’endormissement observée comme normale doit être inférieure à 20 minutes, au-delà c’est l’insomnie.

Le sommeil léger

Stade 2, le sommeil léger dure entre 60 et 75 minutes et représente environ 50 % du temps de sommeil total. C’est la phase d’assoupissement durant laquelle nous restons encore très sensible à notre environnement, bruit, lumière, chaleur…

Le sommeil profond

Le sommeil profond et très profond correspondent aux phases 3 et 4 du sommeil durant lesquelles l’activité vitale et musculaire ralentie, les mouvements oculaires diminuent et notre pouls devient plus régulier. Nous nous coupons du monde extérieur, nous n’entendons plus et il est plus difficile de nous réveiller.

C’est la période du sommeil la plus important. Elle dure en moyenne 100 minutes pour une nuit. Nous récupérons de la fatigue physique, c’est aussi le moment des divisions cellulaires et de la production d’hormone de croissance. Cette phase est donc indispensable chez l’enfant.Robin marieton - couverture ourson

Le sommeil intermédiaire

C’est la phase entre les cycles du sommeil qui sera précédé de micro-réveils ou bien par un réveil complet. Pendant cette période le dormeur enchaîne un nouveau cycle. Nous n’avons heureusement pas conscience de cette durée brève qui prépare un prochain cycle autrement nous aurions l’impression de ne pas avoir fermé l’oeil de la nuit!

Le sommeil paradoxal

La phase du sommeil paradoxal représente 25% du temps de sommeil total, environ 15 à 20 minutes par cycle. Le cerveau est en activité intense en contre partie le corps et les muscles sont complètement relâchés, avec des mouvements oculaires vifs et un rythme cardiaque irrégulier.

Le paradoxe de ce stade est que nous sommes sur une période d’éveil alors que nous dormons profondément. C’est l’étape propice aux rêves qui favorise également la récupération nerveuse et psychique.

Il n’existe pas de règle concernant le nombre de cycles nécessaires à la récupération : notre sommeil est réparateur si les cycles peuvent se succéder harmonieusement, sans interruption ni perturbation. En cas de réveil inopiné, nous devons recommencer tout le cycle!

Print Friendly, PDF & Email